Nos tutelles

CNRS UT3

Rechercher




Accueil > Equipes

Médecine évolutive

publié le , mis à jour le

Responsable : T. Letellier

La médecine évolutive est l’application de la théorie moderne de l’évolution à la compréhension des changements fonctionnels chez l’Homme que ce soit au cours du développement et/ou de l’expression des maladies.
Cette théorie apporte une approche complémentaire pour l’étude des mécanismes physiopathologique associés aux maladies et à leurs évolutions.
La médecine évolutive repose sur l’hypothèse que des pathologies courantes (en particulier celles du métabolisme) peuvent résulter d’incompatibilités entre d’anciennes conditions de vie et les modes de vie actuelles. En effet, notre physiologie résulte d’un long processus d’adaptation à notre environnement. Un des trais évolutifs résultant de cette adaptation est la conservation dans notre génome de polymorphismes qui se sont accumulés sur plusieurs millions d’années.

Notre équipe interdisciplinaire composée d’anthropologues, de biochimistes, de généticiens et de bioinformaticiens visent à étudier les maladies du point de vue biologique et médical en combinant les données de lé biologie évolutive et de l’histoire du peuplement.
Notre projet repose sur la prise en compte de la diversité génétique et physiologique des populations humaines ainsi que de la variabilité des modes de vie. Dans ce contexte, notre intérêt porte sur trois thèmes principaux :

1 – Diversité génétique et biologique des populations. L’objectif ici est l’étude de la diversité génétique et biologique des populations humaines actuelles, la compréhension du rôle joué par les migrations et le métissage dans l’émergence de traits génétique et phénotypique particuliers.
2 – Histoire évolutive et adaptative des populations. Il est reconnu que les populations humaines se sont adaptées culturellement et biologiquement à leurs nouveaux environnements. Notre but est de mieux saisir comment les adaptations des premières populations humaines ont modelé le génome des populations humaines actuelles.
3 – Epidémiologie et étiologie des maladies. Ce projet s’intéresse aux mécanismes moléculaires et biochimiques impliqués dans les cytopathologies de la mitochondrie, incluant l’influence du fond génétique mitochondrial sur l’expression des pathologies.

Ce projet s’intéresse aux interactions entre polymorphismes, métabolisme, environnement et modes de vie. L’équipe est composé de chercheurs ayant des compétences dans différents champs disciplinaires et ayant d’importants réseaux de collaborations, notamment dans l’océan Indien. Pour cette région, une base de données unique a été constituée et inclue des données de linguistique, des informations sur les interactions socio-écologiques et des données d’épidémiologie moléculaire (maladies immunogénétique et pathologies mitochondriales).