Nos tutelles

CNRS UT3

Rechercher




Accueil > Enseignements

Theses soutenues

publié le , mis à jour le

Thèses soutenues en 2018 :

Marine CAZENAVE. 2018. Caractérisation multi-site de la distribution osseuse corticale et de l’organisation du réseau trabéculaire du squelette postcrânien de Paranthropus robustus : implications taxonomiques, fonctionnelles et paléobiologiques

Rozenn COLLETER. 2018. Pratiques funéraires, squelettes inégalités sociales. Etude d’un échantillon des élites bretonnes à l’Epoque moderne

Guillaume de BONNECAZE : Variation morphologique du cornet inférieur chez l’Homme : analyse du polymorphisme et application pratique en pathologie rhino-sinusienne.

Antoine FAGES. 2018. L’histoire génomique de la domestication et de l’utilisation du cheval décryptée par l’ADN ancien.

Kristian HANGHØJ. Decembre 2018. Genomic investigations of horse domestication using ancient DNA and a novel statistical method for epigenomic inference from ancient DNA sequencing data

Aluwani NENGOVHELA . 2018. Morphométrie 3D crânienne, écologie sensorielle et changements climatiques chez les Rongeurs Africains

Vincent ZVENIGORODSY. 2018. Etude des parentés génétiques dans les populations humaines anciennes : estimation de la fiabilité et de l’efficacité des méthodes d’analyse

Thèses soutenues en 2017 :

Nicolas REINA. Les contraintes de charge asymétriques chez l’Homme moderne. Étude microCT sur l’os trabéculaire

Fatima-Zohra MOKRANE. L’angioscanner post­mortem et ses diverses applications : de l’imagerie archéologique à l’étude de la population pédiatrique post­mortem

Pradiptajati KUSUMA. A la recherche des ancêtres asiatiques des Malgaches en Indonésie

Frédéric SAVALL. Estimation de l’âge au décès d’individus français contemporains. Apport d’un échantillon virtuel à la méthode de Brooks et Suchey

Etienne CAVAIGNAC. Etude de la variabilité en fonction du sexe, de l’âge et de l’origine géographique de l’extrémité distale du fémur

Barbara DA COSTA. Caractérisation de modèles pouvant modifier la bio-énergétique mitochondriale : syndrome de Leigh et haplogroupe de l’ADNmt.